couverture de la revue Alternative Santé de décembre 2018.

L'alimentation : une ressource importante pour sa santé.

J'ai créé ce site sur les conseils de mes enfants pour partager avec le plus grand nombre mes trouvailles pour retrouver la santé.

La lecture du livre l'intestin au service du cerveau du DR Perlmutter m'a orientée vers une alimentation pauvre en glucides et le résultat a été spectaculaire.

Notre alimentation moderne surdose certains aliments et notre corps s'épuise à rétablir les équilibres indispensables au détriment de sa fonction de chasse à la maladie.

Les glucides ! vous en trouvez partout dans les produits sucrés (on s'y attend), dans les produits salés (plus surprenant) et même dans les cornichons au vinaigre !

Fréquemment, une inflammation générale s'installe signe d'une surcharge en gestion d'éléments indésirables. Réduire l'inflammation peut tout simplement rendre au corps sa disponibilité pour aider au maintien en bonne santé.

Les maladies dégénératives ou auto-immunes sont classées aux USA comme des maladies diabétiques de type 3.

La base du retour à un mieux être s'appuie sur une flore intestinale équilibrée. Chacun doit trouver le changement alimentaire individuel qui va le ramener à une meilleure santé.

 Connaître mes limites, trouver mes ressources fait partie de mon cheminement pour améliorer ma santé.

 

La piste alimentation au quotidien.

Mon changement d'alimentation a été suivi par une nutritionniste spécialisée dans le régime cétogène. Je vous conseille son livre La cuisine cétogène qui propose des plats alléchants et qui explique très bien le mécanisme de ce mode alimentaire. Après plusieurs mois de pratique j'ai adapté le principe cétogène pour avoir un quotidien moins contraignant :

  • je consomme à volonté les produits à faible indice glycémique : légumes, viandes, poissons, oeufs ;
  • je consomme modérément les aliments à indice glycémique moyen ;
  • très rarement et en conscience de l'écart que je fais, je consomme des aliments à fort indice glycémique.

 Quand je suis invitée ou au restaurant je consomme "le moins pire" pour ma santé.

La piste ré-équilibrer le microbiote.

L'actualité sur la santé cite de plus en plus le microbiote et les probiotiques comme ressources pour se maintenir en bonne santé.

Notre intestin est l’hôte d’un immense écosystème bactérien. Ces bactéries ou microbiote ou flore intestinale (en détail ici)  sont l’interface clef avec tout ce que nous ingérons.
L’Institut Européen de Diététique et Micronutrition (IEDM) peut vous fournir la liste des médecins qui prennent en compte l'équilibre du microbiote.

Mon vécu avec Parkinson.

Depuis 6 ans Parkinson s'est imposé comme compagnon de route dans ma vie.

Le traitement allopathique standard atténue les symptômes mais la fréquence des prises augmente irrémédiablement avec le temps. Jusqu'à quand ?

 Dans le monde de Parkinson, je suis "jeune" parkinsonienne car toujours en activité professionnelle.

 Mon cheminement personnel pour aider mes neurones  à mieux fonctionner m'a fait découvrir un potentiel surprenant via le choix de mon alimentation.

Le cocktail alimentation-réduction du stress-activité physique me fait oublier ce compagnon de route gênant.

J'ai retrouvé  une vie plus libre dépourvue de symptômes 90% du temps.

 Mes découvertes sont liées aux lectures assidues des revues comme Alternative Santé et Alternative Bien Être.

Leurs articles sont une ouverture vers un monde du possible ici et ailleurs.

Les livres cités ont été une aide dans la compréhension des mécanismes complexes de la maladie et dans la compréhension du fonctionnement de mon corps.

L'écoute de mon corps m'a orientée vers une liste de pratiques qui améliorent mon état jusqu'à la stabilisation (propos du neurologue lors de la dernière visite) :

  •  bien nourrir mon cerveau : oméga 3, vitamines, probiotiques, .....
  • avoir un sommeil suffisant pour laisser agir les mécanismes naturels de détoxification,
  • diminuer les sources nocives : le stress, certains produits alimentaires.

 A chacun de trouver SA LISTE en fonction des besoins de son corps.

Les autres aides au quotidien.

Pour aider mon corps à gérer mon état de santé :

  • j'ai choisi l'acupuncture qui entretient mes circulations énergétiques,
  • j'ai choisi le yoga pour mieux gérer le stress,
  • j'ai choisi la kinésithérapie Mézières  pour prévenir les blocages et aider à la fluidité des mouvements,
  • mon choix alimentaire a eu des impacts positifs sur le sommeil : plus long et plus régulier,
  • je complémente mon alimentation par un renfort en oméga 3 : huile de lin, petits poissons gras,
  • je renforce également en vitamine D et vitamine C tous les jours,
  • je pratique des activités physiques qui me plaisent : zumba et streching,
  • mes produits de toilette et ménagers sont naturels, mon alimentation sans produits chimiques , le vin bio,
  • je limite mon exposition aux ondes (Wifi, téléphone) surtout pendant le sommeil,
  • je laisse reposer mon système digestif en laissant 12h entre le repas du soir et le petit déjeuner (on parle de jeûne nocturne).

Inflammation, oxydation : quels liens avec la santé ?

Quand l'inflammation s'installe suite à une succession de déséquilibres non pris en compte, le maintien en bonne santé est de plus en plus difficile.
Il ne vient pas à l'idée de ne pas surveiller le PH de sa piscine, de mettre le mauvais carburant  dans son véhicule, de ne pas entretenir sa chaudière, sa voiture ...
Et son corps ? Que fait-on en préventif ? On attend la maladie pour agir ?

De nombreuses maladies ont pour point commun l'inflammation ou l'oxydation : les maladies chroniques, les défaillances neurologiques (dépression, autisme, parkinson,....).

 

Toute action qui vient à diminuer l'inflammation ou l'oxydation permettrait de stabiliser ou d'améliorer les symptômes. Je n'ai pas pu me ranger derrière un diagnostic froid et définitif; et mon expérience avec Parkinson a été fructueuse.

Douche froide et santé.

En plus d'être économique (on reste bien moins de temps sous une douche froide que chaude !), la douche froide est une pratique extrêmement bénéfique pour l'organisme :
- elle active la circulation sanguine dans tout le corps : les vaisseaux sous l’épiderme se resserrent et renvoient le flux sanguin dans les vaisseaux plus profonds (idéal pour les jambes lourdes).
- elle réduit l’inflammation
- elle calme les douleurs (c’est un analgésique puissant)
- elle augmente la fréquence cardiaque et la pression artérielle (un bon stimulant matinal)
- elle abaisse les niveaux de cortisol du corps et donc le stress
- elle augmente les niveaux de dopamine, l’hormone qui favorise le bien-être, la motivation, la mémoire et la concentration.

Vous pouvez la pratiquer autant le matin, pour vous stimuler, que le soir, car elle permet de faire baisser la température corporelle et détend avant d’aller dormir. Commencez pas les extrémités (pieds, jambes, bras), puis continuez progressivement vers le haut du corps.

Pour les raisons indiquées en deuxième position et en dernière position, je termine ma douche par une douche froide.

Harmoniser sa prise alimentaire.

Depuis le début de l'année 2020 j'ai ressenti le besoin de réduire mon apport alimentaire pour éviter des journées difficiles avec exacerbation des symptômes ( tremblements , lenteur , raideur) sans raisons apparentes.  En effet je mets en pratique toutes mes lectures précédentes : certaines morphologies gèrent moins bien la partie épuration du corps, un jeûne de 12heures sans prise alimentaire peut aider.
J'ai choisi de garder les 2 repas qui sont faciles (pour moi) à espacer de 12 heures : le petit déjeuner et le repas du soir. Le mieux être est assez rapide (24h ou 48h après) avec beaucoup d'énergie, pratiquement pas de symptômes .

Nom*
Adresse E-mail*
Numéro de téléphone
Message*