Réduire la part de glucides au quotidien.

Préférer des plats cuisinés à la maison avec des ingrédients de base. Eviter les plats tout préparés.

 Pour les toasts d'apéritif, je remplace le pain par des feuilles d'endive.

 Pour saucer mon assiette, j'utilise une cuillère à soupe.

 Lors de mes achats, je contrôle la part de glucides sur les étiquettes et je prends "le moins pire". Pour un yaourt nature, la part de glucides peut aller de 4gr à 30gr pour 100gr  !

 Au quotidien, j'opte pour des légumes et je tourne le dos aux plats à fort potentiel glucidique : gâteaux, pâtes, riz, pommes de terre.

Mon aide sur les indices glycémiques et charges glycémiques.

Après plusieurs mois de pratique j'ai adapté le principe cétogène pour avoir un quotidien moins contraignant :

  • je consomme à volonté les produits à faible indice glycémique : légumes, viandes, poissons, oeufs,
  • je consomme modérément les aliments à indice glycémique moyen,
  • très rarement et en conscience de l'écart que je fais, je consomme des aliments à fort indice glycémique.

 

Il faut savoir que la charge glycémique d'un aliment diminue si il est consommé en même temps que des aliments qui apportent des fibres, des protéines et des matières grasses. La charge glycémique augmente si on chauffe (exemple carotte cuite / carotte crue) l'aliment.

 Je ne m'interdis pas les repas chez les amis ou au restaurant : je choisis "le moins pire" ou je fais un écart en conscience qui sera compensé dans les choix des repas suivants.

 

J'ai affiché sur la porte du frigo, la fiche ci-contre :