Les grands oubliés des protections contre le virus.

En plus des gestes barrières, les médias pourraient communiquer sur les  pratiques qui permettent de renforcer le système immunitaire :
la méditation,   l'exercice physique (même chez soi) ,le yoga, la suppression du sucre, l'alternance  douche froide suivit de douche chaude , la réduction de son alimentation; le jeûne hydrique.
Personne n'insiste sur le fait que c'est notre système immunitaire qui nous permet depuis la nuit des temps de résister aux virus, et la meilleure façon de renforcer son système immunitaire c'est de réviser son hygiène de vie.
Agir pour ré-équilibrer son niveau de zinc, de vitamine C , de vitamine D et ré-équilibrer son microbiote.

Références : https://cure-detox-jeun.com
                        Alternative Santé Avril 2020 "COVID-19 : la micronutrition, grande oubliée du débat"
                        Dossier spécial Corona virus de la revue "Médecine anti-âge"

Les 8 micronutriments incontournables

Les 8 micronutriments incontournables pour renforcer ses défenses naturellement
• Comment les choisir
• Comment les utiliser
(Reférences : Dossier Corona virus de la revue  Médecine anti-Age).

Vitamine D         Vitamine C             Zinc                             Les probiotiques
Curcumine         Glutamine              N-acétyl-cystéine       Coenzyme Q10

 

 

La vitamine D

Extrait de la Médecine anti-Age
Un lien de causalité a été établi entre une carence en vitamine D et une augmentation de la sensibilité générale aux infections. Elle renforce l’activité de nombreuses cellules du système immunitaire : les macrophages, les cellules dendritiques et les lymphocytes.


Extrait de l'article Alternative Santé :
La vitamine D, grande médiatrice Dans l’esprit collectif, elle est la vitamine du métabolisme osseux alors qu’elle est d’abord la vitamine modulatrice de la réponse immunitaire. Nous en avons souvent parlé dans nos colonnes . La vitamine D réduit la production de cytokines pro-inflammatoires et stimule les lymphocytes T-Reg, les casques bleus de l’immunité.

le zinc

Extrait de la médecine anti-âge
Il est important de surveiller son taux de zinc. Manquer de zinc, un problème fréquent chez les personnes âgées, risque de dérégler la réponse immunitaire et peut augmenter le risque de souffrir d’infections.
Il existe des contre-indications : À suspendre en cas d’infection bactérienne (angine, cystite, etc.) ou nez-gorge-oreilles, car les bactéries se servent du zinc à leur pro - fit pour se dupliquer. Attendez 8 jours après la fin d’une infection avant d’en prendre.

Extrait de https://cure-detox-jeun.com
En effet le zinc agit sur l'immunité de 2 façons il permet une amélioration de la réponse antivirale  et il empêche  de la réplication du virus ce qui entraîne la disparition des symptômes. Il est  concerné dans la maitrise de l'inflammation,

Extrait de l'article Alternative Santé d'Avril 2020 :
Cet oligo-élément est le principal activateur enzymatique de la réponse immunitaire. Il est facteur limitant de l’amplification clonale, c’est-à-dire qu’une carence va ralentir le déploiement de tous les soldats de notre immunité. En particulier, il est nécessaire pour informer les lymphocytes qu’ils doivent produire des anticorps.
Le zinc ne permet pas seulement à l’organisme de se défendre mais aussi de le faire d’une manière mesurée. Sans surprise, puisque le zinc est le cofacteur de nombreuses enzymes régulant et encadrant la réponse immunitaire. Nous savions déjà qu'une carence majeure favorise une immunodépression, c’est-à-dire une forte diminution de nos capacités de défense et donc plus grande vulnérabilité aux infections. Nous découvrons que des microcarences chroniques augmentent l'inflammation, via une production accrue de cytokines pro-inflammatoires.(5) Ce qu’il faut éviter, vous l’aurez compris, face au Covid-19.
Le zinc semble heureusement participer à la neutralisation de ces cytokines.(6) Le zinc montre par ailleurs une activité antivirale directe. Il inhibe le déshabillage des virus et la transcription de leur génome, ce qui les empêche de se répliquer. Sur culture cellulaire, le zinc montre de telles capacités sur le SARS-COV-2, en inhibant l’ARN polymérase.(6) L’enzyme de conversion de l'angiotensine, dont le récepteur cellulaire ACE2 semble servir de point d’entrée aux coronavirus, est une enzyme qui nécessite du zinc. Un manque de zinc pourrait expliquer ce point de faiblesse. Des médecins généralistes français ont d'ores et déjà intégré la prescription de zinc dans leur protocole de soin des patients atteints de Covid-19. Un détail qui interpelle est que le zinc est impliqué dans la perception du goût. Or, un des symptômes du Covid-19 est la perte de ce sens, ce qui suggère que la forte sollicitation du système immunitaire entraîne une baisse de la disponibilité du zinc, déjà insuffisante chez de nombreux sujets...............

Les probiotiques

L’intestin est un organe majeur de l’immunité. Ce n’est pas seulement l’organe de la digestion. Vous ne pouvez espérer avoir de bonnes défenses immunitaires sans un intestin et un microbiote en bon état. Pour restaurer un microbiote altéré, un large éventail de probiotiques est proposé sur le marché. Mais il faut savoir les choisir et les utiliser.

extrait de "Les dossiers du Journal de la Médecine Anti-Âge Dossier spécial : Les 8 micronutriments incontournables"

 

La vitamine C

Essentielle à l’immunité, c’est une arme de première ligne contre les infections, notamment virales.